Bolsonaro, Aquarius, Riace; la Semaine en Bref 6-12 Octobre

Au Brésil, Jair Bolsonaro, le candidat fasciste, est arrivé en tête de l’élection présidentielle. Cependant, il n’a pas remporté de victoire définitive et doit faire face à un second tour dans trois semaines contre le candidat de la “gauche” Fernando Haddad. Qualifier Bolsonaro de fasciste n’est pas une exagération. Il était partisan de la dictature militaire et a déclaré qu’elle n’avait pas tué suffisamment de personnes. De plus il a dit qu’il préférerait que son fils soit mort plutôt que gay ; a appelé une adversaire «trop laide pour violer» et a déclaré qu’une partie de la population noire du Brésil devrait retourner «au zoo». Mais des millions de personnes vont le choisir, désespérées qu’elles sont par la violente criminalité rampante et la stagnation économique (13 millions de personnes au chômage).

Le communisme éliminera les Bolsonaros et les conditions qui les créent. Tout le monde travaillera et tous les besoins seront pris en charge. L’abolition de la propriété privée et du système des salaires détruira la base matérielle du sexisme et du racisme, bien qu’il faudra un certain temps pour intégrer la société et éliminer toutes les formes de préjugés.

Le navire de sauvetage Aquarius est toujours amarré dans le port français de Marseille. Il n’a pas de «pavillon» (enregistrement). D’ordinaire, il avait un pavillon panaméen mais le gouvernement italien néofasciste a fait pression sur Panama pour qu’il le retire. L’Aquarius a sauvé 30 000 réfugiés depuis 2016. Des milliers de personnes ont défilé à Marseille pour demander à la France d’enregistrer l’Aquarius. [Note d’une lectrice : Quand les pétroliers panaméens sont la cause de catastrophiques marées noires, on s’entend dire que les pouvoirs publics sont impuissants !]

Pendant ce temps en Italie, un groupe de militants italiens a appareillé le navire de sauvetage Mare Jonio, battant pavillon italien. Il croise au large de la Libye. Vous entendez souvent que le communisme est impossible parce que les gens sont naturellement égoïstes et pleins de préjugés. L’action des équipages de l’Aquarius et de Mare Jonio et des manifestants marseillais contredisent ce cliché.

Cinq mille personnes ont marché à Riace, en Italie, en chantant Bella Ciao. Ils soutenaient Mimmo Lucano, maire de Riace, qui a fait de sa petite ville un modèle d’intégration des réfugiés. Alors évidemment, il a été arrêté par la police. Encore plus de preuves que la xénophobie n’est pas inhérente à la nature humaine mais bien à la nature capitaliste. [Mise à jour : le gouvernement italien a ordonné l’expulsion des réfugiés de Riace]

Brett Kavanaugh a été assermenté en tant que nouveau juge de la Cour suprême des États-Unis. Trump a qualifié les “accusations” (manifestement vraies) de “canular”. Ce qui implique que Blasey Ford a menti. Il s’est excusé auprès de Kavanaugh pour les épreuves endurées. En attendant, Ford ne peut pas rentrer chez elle en raison de menaces de mort répétées.

Jamais il n’a été aussi clair qu’il est impossible de réformer le système. Avec une cour suprême penchant vers la droite extrême, rien ne passera – pour l’avenir prévisible – pas de législation favorable à l’avortement, ni aux syndicats, ni à un système de soins universel. Même la sécurité sociale et l’assurance-maladie peuvent devenir du jour au lendemain inconstitutionnelles. La révolution communiste est la seule alternative réaliste.

Les retraités sont mis à la peine en France et au Royaume-Uni. En France, la dernière «réforme» (mot redouté) laisse l’âge de la retraite à 62 ans mais … pour avoir une pension complète, il faut attendre jusqu’à 63 ans! Et ceci lorsque le taux de chômage des jeunes en France est de 20%. En raison du chômage, peu de travailleurs auront la possibilité d’accumuler les années nécessaires à 62 ans. Pour beaucoup, il faudra travailler jusqu’à 66-67 ans pour avoir droit à une retraite complète.

Au Royaume-Uni, l’âge de la retraite des femmes était de 60 ans … le gouvernement l’a repoussé à 66 ans (!) Sans trop de publicité. De manière inattendue, un grand nombre de femmes sont maintenant confrontées à vivre 6 ans sans revenus. Beaucoup sont désespérées.

Sous le communisme, il n’y aura pas de retraite. Les personnes âgées auront la possibilité de travailler moins ou pas du tout sans changer leur niveau de vie. A chacun selon ses besoins, jeunes et vieux.

Le gouvernement saoudien a vraisemblablement assassiné Jamal Kashoggi, journaliste du Washington Post et dissident modéré. Sans compter le meurtre de 100 000 Yéménites. Les collègues de Kashoggi sont très mécontents mais à la fin du compte et très probablement les 100 001 meurtres de MBS (l’homme fort saoudien) resteront impunis.

MBS, Trump, Duterte, Bolsonaro, avant eux Hitler et Mussolini … le capitalisme a recours à des hommes forts en cas de crise. Pourquoi donc? Une probable théorie est que lorsqu’ils sont sous pression, la lutte entre capitalistes s’exa et que seul un homme fort peut calmer la situation et affronter la crise. Le problème avec les hommes forts est qu’ils n’ont aucun contrôle et qu’ils peuvent se comporter de manière erratique. MBS agit évidemment de cette façon, mais comme d’habitude (comme c’est le cas avec Trump), les patrons sont prêts à accepter quelques idiosyncrasies tant que l’homme fort sert leurs intérêts. .

Dans le passé, les communistes avaient aussi des hommes forts, mais nous considérons cela comme une grave erreur. Le ICWP suit la pratique de la Commune de Paris, qui avait des leaders mais pas de Leader suprême infaillible.

Le GIEC a publié un tout nouveau rapport sur l’état du réchauffement climatique. Le GIEC, organisme notoirement conservateur, estime que si nous ne réduisons pas les émissions de carbone à zéro d’ici 2050, les résultats seront catastrophiques. D’autres spécialistes du climat, dont James Hansen, Richard Alley et Michael Mann, ont accusé le GIEC de sous-estimer les risques. Ils n’excluent pas la possibilité d’une élévation du niveau de la mer de 15 à 20 pieds dans les décennies à venir. Le rapport du GIEC met en cause implicitement les profits du capitalisme sans dire explicitement que ce système doit disparaître pour éviter un désastre.

La dure réalité est que seul un système communiste, dans lequel le bien-être et l’avenir de tous prime sur les profits de quelques-uns, nous permettra d’éviter un désastre. Seul le communisme, fondé sur la dialectique, les faits et la recherche scientifique, peut fournir l’infrastructure éthique et pratique nécessaire à la lutte contre le changement climatique.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.